Retour

Exercices

L'appel du matin - 3-6 ans

Pratiques de rentrée

Chaque rentrée voit resurgir tout un tas de rituels scolaires, parmi lesquels l’appel tient une bonne place (sans parler des fiches et divers documents à compléter !).

L’appel se répète ensuite quotidiennement, et plusieurs fois par jour au collège, révélant au fil du temps toute une palette d’humeurs : de la légèreté à la lassitude, de la rigueur à la nonchalance…

Dans le film « le RYE, la rencontre du yoga et du monde de l’éducation » (2014) visible sur ce site, Philippe Filliot évoque un important changement dans sa façon de faire l’appel des élèves, suscité par la pratique du yoga : la respiration. Un professeur qui respire donne de la solennité à ce moment banal, administratif, et le plus souvent ennuyeux ; ce changement d’attitude du professeur peut permettre une véritable prise de conscience de la présence de chacun.

Voici une pratique courte pratiques adaptés aux 3 à 6 ans.

Bonjour les indiens !

1

Objectifs :
Pour tous :

donner une place et valoriser la présence de chacun

Pour l’adulte :

mémoriser les prénoms

Pour les élèves :

porter attention aux autres élèves du groupe en mémorisant leur prénom, coordonner un mouvement collectif : voix + geste

Déroulement, préparation et précautions :

lorsque les enfants de 3 à 6 ans arrivent en classe, ils quittent le cocon
familial pour entrer dans le milieu scolaire qui devient leur second milieu de vie. Voici un petit
exercice de transition qui peut les aider à se sentir bien dans le groupe et qui fait office d’appel. Bien
préparer le matériel : se munir du bâton, et d’une craie pour matérialiser le cercle en le traçant au
sol, ce qui facilitera la mise en place du groupe dans l’espace et évitera le chahut si prompt à surgir.
Les enfants sont assis en rond en tailleur comme de petits indiens, l’objet choisi est placé au centre
Au départ les dos sont plutôt ronds, la tête est baissée : ils sont de petits indiens ; ils redressent le
dos, le dessus de la tête se rapproche du plafond : ils sont de grands indiens ; répéter 5 fois.
Debout toujours en cercle, un enfant se place au centre prend le bâton ; ses camarades dos droit
comme les grands indiens, prononcent son prénom tous ensemble en tendant les bras vers lui, il
retrouve sa place dans le cercle et il transmet le bâton à son voisin qui va se placer au centre à son
tour, les autres prononcent son prénom en tendant les bras au centre… etc.
Selon le nombre d’enfants présents ; éventuellement faire passer la moitié du groupe et l’autre un
peu plus tard dans la journée. Les plus timides peuvent rester à leur place dans le cercle !

Lien avec le yoga traditionnel :

Dans de nombreuses traditions, le cercle représente une organisation évoquant le cycle, il donne
aussi une place équitable à chacun qui peut être vu et entendu.

Prolongements :

Le dessin ou la fabrication d’un bâton de parole, du totem
Le coloriage d’un mandala adapté à la situation
La confection du mandala du groupe avec un cercle des prénoms

Gestion des cookies